Suite à leur victoire au championnat académique d’escalade à Gémozac, nos quatre grimpeurs Antoine, Roméo, Nathalie et Blandine se sont entraînés et préparés afin d’affronter le mur du gymnase Diagana à Pont-Audemer (Prononcez « Pontod’mer »), lors du championnat de France en Normandie. L’équipe a quitté Montmorillon le 3 Avril accompagnée de Lucas notre jeune officiel et de messieurs Proust et Antiao professeurs d’EPS.


Après quatre heures de route, nous avons été accueillis par l’équipe de l’UNSS qui avait préparée des jeux d’animations pour occuper les compétiteurs pendant que les professeurs se sont chargés de l’inscription et la vérification des papiers administratifs.
Une fois l’équipe inscrite, nous avons visités le gymnase où se trouvait le mur mesurant 11,5 mètres de haut, décoré de douze voies de difficulté et deux voies de vitesse. Puis, une autre salle offrait six blocs différents.

                 

La compétition se déroulait sous forme de rotations de douze minutes par secteur, sur lequel il y avait deux voies ou blocs de niveau différents. Contrairement à l’an dernier les voies n’étaient pas sexuées, donc l’équipe devait ainsi faire un choix stratégique ou non, pour déterminer qui grimpait quelle voie selon sa cotation. Le niveau étant très élevé, les cotations des voies ont variées du 5A jusqu’au 8a.

Le jeudi 4 et le vendredi 5 Avril, la compétition a réellement commencé pour nos quatre grimpeurs qui ont fièrement représenté le lycée Jean Moulin à l’échelle nationale sur six blocs, douze voies de difficulté et la vitesse. Ils ont pu lire attentivement et travailler leurs voies grâce aux vidéos flashs disponibles sur place, mais aussi sur une chaîne Youtube dédiée à l’événement lien de la chaîne.

Certaines petites erreurs ont été effectuées par l’équipe notamment dû à un manque d’attention, comme le fait d’oublier de mousquetonner une dégaine ou d’assurer trop sec, des situations dans lesquelles les grimpeurs sont priés de descendre immédiatement pas les jeunes officiels. Cependant, nous avons réalisés cinq tops en tout.

Malheureusement l’équipe Montmorillonnaise a fini à la dernière place sur quarante-huit dans la catégorie établissement, avec un total de 665,68 points. Malgré les résultats, l’expérience a été enrichissante pour nos grimpeurs qui sont habitué à des voies d’une hauteur moins importante et des blocs moins dynamiques et “cela nous motive à continuer l’escalade et à progresser pour faire mieux l’année prochaine!”. L’ambiance de la compétition était très bonne grâce à une organisation exceptionnelle de la part de l’UNSS et l’esprit d’équipe de Jean Moulin.

N. Fisher, jeune reporter et coach assistante.